Herzlich Willkommen !

Depuis la ville aux 3 fleuves, Passau, nous longeons la Donaustraße avant de quitter les automobilistes qui virent au niveau d’Obernzell, au delà de la colline nord, afin de poursuivre leur circulation en Allemagne. Nous filons droit dans cette courbe pour rejoindre la Jochensteiner Straße et c’est probablement avec les yeux occupés à admirer le paysage que nous passons en territoire autrichien, rien ici non plus indiquant la limite des deux pays. Nous nous rendons vite compte que les voitures garées devant les maisons de la ville de Niederranna arborent un « A » dans la partie gauche de leur plaque d’immatriculation. Malgré un « cap ou pas cap de retourner à la frontière pour la photo » lancé par Angélique contre une pâtisserie, aucun de nous entreprend le demi-tour et nous sortons donc l’appareil photo pour immortaliser notre arrivée dans le pays.

[Herzlich Willkommen !

From the city of the three rivers, Passau, we rode along the Donaustraße before leaving motorists who turned at Obernzell, beyond the northern hill, in order to continue their way in Germany. We went straight along this curve to reach the Jochensteiner Straße and it was probably because we were occupied to admire the landscape that we passed in austrian territory; nothing here indicating the border of the two countries. We then realised that the cars parked in front of the houses of the city of Niederranna have an « A » in the left side of their license plate. Despite a « heading or not to go back to the border for the photo » launched by Angelique rewarded by a pastry, neither of us undertook the U-turn and we took the camera to immortalise our arrival in the country.]

En venant de sa source, le Danube sillonne d’abord la Haute-Autriche entre Passau et Linz. A mi-chemin, en aval du village de Schlögen, la roche granit force le Danube à faire demi-tour formant un coude. Circulant sur la rive sud, le chemin de halage épouse le parcours du fleuve et nous entraîne donc à serpenter d’Est en Ouest, au travers de hameaux où de petits ferries offrent la possibilité de traverser le fleuve pour rejoindre la berge opposée.

[Coming from its source, the Danube first crosses Upper Austria between Passau and Linz. Halfway downstream of the village of Schlögen, the granite rock forces the Danube to make a U-turn shaping an elbow. Cycling on the south bank, the towpath follows the course of the river and leads us to wind from East to West, through hamlets where small ferries offer the possibility of crossing the river to join the opposite riverbank.]

L’Autriche a su nous recevoir sous un grand soleil pour cette première journée dans un splendide décor et nous y ajouterons une très belle soirée au pied d’un lac avec coucher de soleil.

[Austria truly receive us under a great sun for this first day in a splendid setting and we also added a beautiful evening at the foot of a lake with sunset.]

A noter que ces lacs, appelés Badesee, ont été nos endroits de prédilection pour planter notre tente la nuit venue. Ce sont des espaces verts, souvent proches des villes, aménagés pour les activités nautiques telles que du wakeboard, du canoë, de la nage en eau libre, des tables de ping-pong, des espaces jeux pour enfants et espaces pique-nique, des douches et parfois des cabines pour se changer… Bref un vrai bol d’air pour un citadin à la recherche de tranquillité lors de ces jours de repos. Nicolas aura la chance de tourner le robinet des douches pour la première fois de la saison 2017, pour se laver avec une eau probablement à 10 degrés, sous le regard interloqué des locaux.

[Please note that these lakes, called Badesee, have been our favorite spots to pitch our tent at night. They are green spaces, often closed to the towns, and equipped for water sports such as wakeboarding, canoeing, open water swimming, and also ping-pong tables, playgrounds for children, picnic tables, showers and sometimes changing cabins… In short, a breath of fresh air for a city-dweller looking for peacefulness during his/her days of rest. Nicolas had the chance to turn the tap of the shower for the first time of 2017, to wash with water probably at 10 degrees, under the disconcerted look of locals.]

Nous continuons notre route dans la campagne verdoyante au travers des hameaux typiquement autrichiens de Aschach an der Donau et Ottenheim, avant de rentrer dans la capitale régionale, Linz, par sa place principale -Hauptplatz- comprenant de nombreux bâtiments baroques.

[We continued our way in the green countryside through the typically austrian hamlets of Aschach an der Donau and Ottenheim, before going to the regional capital, Linz, by its main square -Hauptplatz- including many Baroque buildings.]

En sortant de la ville, nous apercevons la récente zone industrielle de Linz, la ville ayant bâti son économie principalement sur les activités artistiques, et poursuivons le long du Danube vers la région du Machland.

Cette partie de la vallée du Danube est une région marécageuse abritant une réserve naturelle d’oiseaux. Elle est aussi malheureusement connue pour ses inondations de 1991. Depuis 2008, des travaux de protection contre la montée des eaux sont en cours et il est surprenant de pénétrer dans ces villages fortifiées. En effet, des tonnes de terre ont été transportées au plus près du Danube formant de hautes buttes et de hauts murs en béton ont été construits autour de la ville. Nous franchissons donc ces murailles par de hautes ouvertures prêtes à être clôturées en cas d’importantes crues. La date et la hauteur atteinte par le Danube sorti de son lit  en 2002 sont inscrites sur le béton armé à 1.50 mètre au dessus de nos têtes, comme dans la ville de Labling.

[When leaving the city, we saw the relatively new industrial zone of Linz, the city having built its economy mainly on artistic activities, and moved on along the Danube towards the Machland region.

This part of the Danube Valley is a swampy area with a natural bird sanctuary. It is also unfortunately known for its floods in 1991. Since 2008, anti-flood works have been in progress and it is surprising to get into these fortified villages. Indeed, tons of soil were transported very closed to the Danube forming high mounds and high walls were built around the city. We therefore crossed these walls by high opened gates ready to be enclosed in case of major floods. The date and the height reached by the Danube bursting from its bed in 2002 are inscribed on the reinforced wall at 1.50 meter above our heads, as in the town of Labling.
]

Depuis 15 jours, nos nuits sont maintenant rythmées par un orchestre de grenouilles débutant leur concerto à la nuit tombée et poursuivant jusqu’au lever du jour. A partir de là, l’équipe de jour prend le relais, le coucou en chef d’orchestre indiquant le tempo et les attaques aux langages variés des oiseaux présents en ce mois de Mai.

[For the last 15 days, our nights are now punctuated by an orchestra of frogs starting their concerto at nightfall and continuing until daylight. From there, the day crew takes over, the cuckoo as conductor indicating the tempo and the attacks to the varied languages of the birds present in this month of May.]

Après une courte excursion en dehors des rives du Danube, nous nous y raccrochons avant la ville de Grein et rejoignons rapidement Melk, en changeant au passage de rive au niveau de la centrale électrique de Persenbeug.

Melk est célèbre pour son énorme abbaye bénédictine jaune surplombant la vallée du Danube. Elle nous surplombe aussi lorsque nous nous empressons de nous mettre à l’abri d’un gros nuage noir, menaçant d’arroser la centaine de pèlerins déambulant dans les rues de Melk.

[After a short excursion outside the banks of the Danube, we hung up before the town of Grein and quickly joined Melk, changing to the opposite bank at the Persenbeug power plant.

Melk is famous for its huge yellow Benedictine Abbey overlooking the Danube Valley. It also overlooked us when we hurried to get away from a big black cloud, threatening to water the hundred of pilgrims walking around the streets of Melk.]

Nous sommes dans la région touristique de Wachau, productrice de raisins et d’abricots pour la fabrication de vins et de liqueurs régionaux et nous traversons donc de jolies bourgades viticoles. Nous surprenons parfois des ruines de châteaux entre deux vignobles en amont de notre chemin et notamment celle du Château de Durnstein, où Richard Coeur de Lion fut prisonnier (12ème siècle). Cette vallée de la Basse-Autriche a été ajoutée au patrimoine mondial de l’UNESCO pour son architecture et son agriculture.

[We were in the tourist region of Wachau, producing grapes and apricots for the manufacturing of regional wines and liqueurs, and we therefore crossed nice wine-producing villages. We sometimes found ruins of castles between two vineyards upstream of our path and especially the Castle of Durnstein, where Richard I of England was prisoner (12th century). This valley of Lower Austria has been added to the UNESCO world heritage for its architecture and its agriculture.]

IMG_20170515_174940_946

Nous avons planifié une pause à Krems an der Donau et pour qu’elle soit au mieux un temps de repos, nous faisons une grosse journée de 110 km et plantons la tente en face de la ville au bord du Danube; nous laissant ainsi quelques kilomètres le lendemain pour rejoindre notre pied-à-terre. Le soir, assis à une table en bois à quelques mètres du fleuve, affamés et ne voulant pas dévorer notre goulasch froid, nous enfilons notre imperméable et savourons notre soupe sous une pluie battante. La luminosité émise par le soleil transperce notre tente venant paisiblement nous réveiller au matin de ce jour chômé. Nous sommes en quelques minutes acteurs d’une scène en plein petit déjeuner lorsque 3 bateaux fluviaux, remplis de touristes descendant le Danube, viennent côtoyer notre campement et saluer nos têtes encore endormies.

[We had planned a break in Krems an der Donau and for it to be a best rest time, we made a big day of 110 km and pitched the tent in front of the city on the banks of the Danube; leaving us only a few kilometers the next day to reach our pied-à-terre. In the evening, seated at a wooden table a few meters from the river, starved and unwilling to eat our goulash cold, we put on our raincoat and enjoyed our soup in a pouring rain. The brightness emitted by the sun through our tent, coming peacefully to awaken us on the morning of this day of rest. We were in a few minutes actors on a stage right for breakfast when 3 river boats, filled with tourists navigating down the Danube, came to stand alongside our camp and greet our heads still sleeping.]

Screenshot_20170605-091211

Afin de ne pas trop perturber nos habitudes de nomades lors de notre jour de césure, nous faisons tout de même une dizaine de km pour visiter la ville étape et nous poursuivons notre régime alimentaire: pique-nique le midi et cuisine chaude le soir. C’est donc au milieu de la cour intérieure de notre hôtel que nous faisons cuire deux succulentes côtes de porc et une jardinière de légumes, non sans probablement diffuser les  odeurs alléchantes aux chambres avoisinantes.

[In order not to disrupt our nomadic habits during our day of break, we still rode about ten kilometers to visit the city stop and we continue with our dietary habits: picnic for lunch and hot food in the evening. It was therefore in the middle of the courtyard of our hotel that we cooked two succulent pork chops with a mix of vegetables, not without spreading the tempting odours to the neighbouring rooms.]

Screenshot_20170605-091306

Les berges verdoyantes de la Basse-Autriche sont toutes aussi jolies jusque la ville de Tulln où nous faisons notre pause pique-nique en face de la Rathaus (Mairie).

[The green banks of Lower Austria are just as beautiful as the town of Tulln where we stopped for a picnic break in front of the Rathaus (Town Hall).]

PicsArt_06-05-09.44.39

A posteriori, nous circulons sur une autoroute de vélos sur laquelle nous croisons toutes catégories de cyclistes, du professionnel au triathlonien, en rentrant dans la forêt de Vienne. Nous plantons notre tente sur un terrain marécageux avec vue sur la capitale autrichienne que nous traverserons le lendemain.

[A posteriori, we cycled on a bicycle highway on which we passed all categories of cyclists, from the professional to the triathlete, when going in the forest of Vienna. We pitched our tent on a marshland with a view over the Austrian capital which we passed the following day.]

PicsArt_06-04-10.18.01

« Ça s’en va et ça re-Vienne » – Nous avions déjà visité cette métropole en 2015, nous souhaitions y retourner pour se remémorer quelques souvenirs et avoir une vision différente de cette immense ville depuis nos vélos. Les pistes cyclables sont remarquables le long du Canal, ainsi qu’en centre-ville, et nous accédons facilement jusqu’à la Stephanplatz et la Cathédrale Saint Étienne.

[« What goes around and comes around » – We had already visited this metropolis in 2015, so we wanted to go back to recall some memories and have a different view of this huge city from our bikes. The bike paths are remarkable along the Canal as well as in the city centre and we easily reached Stephanplatz and Saint Stephen’s Cathedral.]

PicsArt_06-04-09.55.07

Signe que cette journée dans la région de Vienne était estivale, à la sortie de la ville, nous découvrons un important coin de nudistes le long du Danube, repoussant notre pause pique-nique d’une demi heure, pour dire la taille de cet espace… (pas de photo disponible 🙂 ).

[A sign that this day in the region of Vienna was summer, when leaving the city, we discovered an important nudist spot along the Danube putting our picnic break back of half an hour, a way to say the size of this space… (No photo available 🙂 ).]

Screenshot_20170605-103818

Une interminable ligne droite de 10 km nous emmène jusqu’à la ville d’Hainburg an der Donau, puis nous effectuons une dernière étape camping en Autriche à l’arrière du château de Wolfsthal.

[An endless 10 km straight path took us to the town of Hainburg an der Donau, and then we camped for our final step in Austria at the back of the castle of Wolfsthal.]

PicsArt_05-27-10.35.19

Note: Cet article a été publié lorsque nous étions à Kardzhali (Bulgarie) / This blog post was published when we were in Kardzhali (Hongrie).

 

Publicités